Impérialisme humanitaire

Jean Bricmont : Impérialisme humanitaire. mardi 29 novembre 2005, par Sylvia Cattori Jean Bricmont, est professeur de physique théorique à l’Université de Louvain ; intellectuel engagé, il vient de publier : « Impérialisme humanitaire. Droits de l’homme, droit d’ingérence, droit du plus fort ? ». Un ouvrage … Lire la suite

Les propagandistes

Les propagandistes  par Silvia Cattori* (31 août 2005) La militante suisse des Droits de l’homme et journaliste, Silvia Cattori, a découvert la réalité de l’occupation israélienne lors d’un reportage qu’elle réalisait sur l’opération « Bouclier de protection ». Depuis, elle s’indigne du caractère … Lire la suite

Entretien avec Alain Ménargues

La vie d’Alain Ménargues – vice directeur de Radio France Internationale – a basculé d’un jour à l’autre, en octobre 2004. En effet, à peine son livre « Le mur de Sharon » était-il sorti, qu’il s’est brutalement trouvé pris dans une de ces campagnes idéologiques, où le mensonge se mêle à l’irrationnel. Accusé d’ « antisémitisme », Alain Ménargues a été demi de ses fonctions. Le soupçon d’antisémitisme – avec toutes les manipulations qui peuvent s’ensuivre – pèse lourdement sur la tête des personnages publics qui critiquent Israël. Il peut détruire des carrières, briser des vies. Alain Ménargues en est la preuve vivante la plus récente

Lire la suite

Dieudonné: Un artiste qui fait bouger les choses

Quand l’humoriste dénonce, à sa manière, certaines situations, il exprime son point de vue ; et on peut approuver ou critiquer son opinion. Mais quand il se bat contre ceux qui veulent museler toute critique ou débat sur certains sujets – en particulier Israël – il se bat tout simplement pour préserver la liberté d’’expression, c’est-à-dire pour nous tous.

Lire la suite

Entretien avec Edgar Morin: « On a créé un état d’’intimidation ».

Edgar Morin, sociologue mondialement connu, a été de tous les combats depuis soixante ans.(1) Son  propos, vif et concis, contredit l’’idée que « l’’antisémitisme » est de retour. Ce terme serait brandi, selon lui, pour occulter la répression israélienne, pour « israéliser » les Juifs, pour fournir à Israël des justifications à sa politique. Ses prises de positions en faveur des Palestiniens humiliés et offensés, ont valu à Edgar Morin d’’être calomnié. Nous gardons, de notre rencontre avec lui, l’’impression d’’un homme de grande simplicité et probité. Nous tenons à le remercier ici de nous avoir accordé l’’autorisation de publier cet entretien. Silvia Cattori.

Lire la suite