Peut-on juridiquement qualifier un État de « régime » ?

Pour des raisons politiques, les auteurs d’un projet de résolution de l’ONU firent référence au « régime syrien » au lieu du nom officiel de la République Syrienne. Ceci constituerait une violation de la Charte des Nations Unies qui stipule l’égalite de Etats Membres. Avec une terminologie pareille, les auteurs essayent de dévoyer la Charte en créant des nouvelles catégories qui sortent du cadre du droit international.

Lire la suite