Communiqué d’Elias Davidson sur le meurtre d’Oussama Ben Laden

Communiqué d’Elias Davidson sur le meurtre d’Oussama Ben Laden .

reçu par email le 2 mai 2011

Traduction GV pour ReOpenNews

D’après les grands médias, Oussama ben Laden a été tué hier, 1er mai 2011. Il a été abattu en même temps que « d’autres membres de sa famille », dont l’identité est toujours inconnue. Le Président des États-Unis d’Amérique s’est attribué le mérite de cet assassinat. [Pourtant], l’assassinat est un acte condamné par toutes les juridictions, et est considéré comme une action criminelle par les lois nationales et internationales. Le Président Obama devrait par conséquent être poursuivi pour avoir ordonné un crime puni par la loi.

1-    Les mass-médias américains « se réjouissent » du meurtre d’Oussama Ben Laden. CNN a rapporté qu’une foule chantait « God Bless America » tout près de Ground Zero, et que des gens « manifestaient leur joie » devant la Maison Blanche. D’autres auraient entonné l’hymne national américain, comme si un meurtre pouvait être un acte patriotique. Célébrer un meurtre est une pratique barbare. Les peuples civilisés ne tolèrent pas les meurtres, et les célèbrent encore moins.

2-    Oussama Ben Laden n’a pas été accusé pour les attentats du 11-Septembre. Les autorités US ne lui ont pas attribué directement les crimes du 11/9. En mars 2002, le président George W. Bush a expliqué lors d’une conférence de presse qu’il ne se préoccupait plus du sort d’Oussama Ben Laden (OBL). Mentait-il, ou bien Ben Laden était-il déjà mort à l’époque, comme l’ont rapporté les médias pakistanais ? Le FBI a reconnu en 2006 n’avoir aucune preuve du lien entre OBL et les événements du 11-Septembre. Cet aveu fut fait après qu’un journaliste eut découvert que le FBI n’avait pas ajouté le 11-Septembre à la fiche de Ben Laden figurant sur son site Internet. Les médias ont délibérément ignoré cette absence de preuve, de façon à maintenir le soutien du public pour la guerre en Afghanistan et la « guerre contre le terrorisme ». Le Président Obama a dévoilé sa propension au mensonge en suggérant qu’Oussama Ben Laden était responsable des crimes du 11/9. Si vous lisez attentivement son discours dans lequel il annonce le meurtre de Ben Laden, vous noterez qu’il ne le lie pas directement au 11-Septembre. Il suggère vaguement ce lien par des moyens rhétoriques, comportement typique d’un maître-escroc.

3-    Même les personnes soupçonnées de crimes ont droit à un procès équitable. À la limite de ce que l’on peut considérer comme une conduite « civilisée », des personnes coupables de crimes horribles peuvent être condamnées à mort une fois jugées coupables au-delà de tout doute raisonnable par une cour impartiale. Ben Laden a été accusé de bien des crimes. Mais aucune cour n’a prouvé sa culpabilité dans aucun de ces crimes. Il n’a pas été accusé d’avoir participé aux attentats du 11/9. On l’a largement soupçonné d’être un islamiste radical, mais agissant en réalité pour les services secrets occidentaux pour discréditer l’Islam. Quels qu’aient été ses propos, ou ceux qu’on lui a prêtés, il n’y avait pas matière à l’assassiner. Et le fait de chasser et d’abattre un fugitif – si c’est bien ce qu’il était – ferait de cet assassinat un crime particulièrement odieux.

4-    L’une des personnes abattues hier est censée être Oussama Ben Laden. Mais rien n’est moins sûr. D’après CNN, un officiel US dont on ne connaît pas le nom a indiqué que Ben Laden avait été « inhumé en pleine mer ». Il a expliqué que cela avait été fait dans le « respect de la tradition islamique. » Comment ceux qui commettent des crimes osent-ils dire qu’ils respectent des traditions religieuses, sans même parler de l’islam ? Les musulmans jettent-ils les corps dans l’océan ? Un autre [officiel] a affirmé que le corps avait été jeté à la mer pour éviter que son tombeau ne devienne un lieu de pèlerinage, comme si Oussama Ben Laden était perçu comme un héros ! La disparition rapide de son corps laisse plutôt penser que les meurtriers étaient inquiets que le public puisse découvrir que le corps avait été mutilé ou bien qu’il n’appartenait pas à Ben Laden.

5-    Le silence entourant l’identité des autres « membres de la famille » qui ont été aussi abattus montre bien le mépris des USA pour la vie humaine. Même si leur mort n’était pas voulue directement, elle est bien réelle. Leur assassinat doit être considéré comme un meurtre pour lequel le Président Obama devrait rendre des comptes à la justice.

6-    Le fait que des dirigeants se félicitent de ce crime lâche devrait inquiéter toute personne douée d’humanité. Lorsque les grands de ce monde expriment leur satisfaction devant un tel assassinat, ils perdent leur droit à rester au pouvoir. Les personnes sensées du monde entier devraient exiger la démission de leurs fonctions publiques de tous ceux qui font l’éloge d’un meurtre.

7-    L’assassinat d’une personne comme ben Laden est évidemment une tentative de raviver le monstrueux mensonge selon lequel des musulmans ont commis le meurtre de masse du 11-Septembre, un mensonge qui grandit au fur et à mesure que le 10e anniversaire des attentats approche. Le gouvernement US a décidé de renforcer cette fable par un acte lâche et par de nouveaux mensonges. Cette tentative doit échouer. Cet épisode diabolique devra être démasqué et la justice devra être faite. Les meurtriers d’Oussama Ben Laden devront être accusés, jugés et condamnés de façon à ce que ce type d’acte ne se répète pas.

Le texte ci-dessus a été rédigé sous le choc lorsque l’auteur a appris la nouvelle de ce meurtre lâche et des conséquences barbares de ce crime. Les personnes qui doutent des affirmations faites plus haut peuvent demander les sources à l’auteur.

Elias Davidson

Les commentaires sont fermés.